Ennemie Intime.

Un homme, Pierre, joueur compulsif, doit une forte somme d’argent à un caïd local. Dans l’incapacité de rembourser ses dettes, il est pris en otage. Pour le sortir de ce mauvais pas, c’est son
frère, avocat, et sa femme Laetitia, ex-catcheuse professionnelle, qui
doivent  faire l’échange – Pierre contre l’argent – dans une immense boîte de nuit appartenant à la mafia russe. Pou Laetitia, dont la grande beauté va susciter la convoitise d’une videuse
lesbienne, adepte  aussi des sports de combat, ce sera la nuit la plus agitée et la plus longue de sa vie.
L’affrontement est inévitable…

Pour des ébats trés particuliers.

Ennemie Intime. dans Ennemie Intime. photos-2012_20-1024x527

Sa voix vibre d’une telle ferveur que Laetitia, décontenancée, relâche un moment
son attention. Karine en profite pour bondir en avant, la poussant sur le lit.
C’est sur un matelas mis à rude épreuve que les deux femmes cherchent à
s’immobiliser de prises complexes, un ballet de gestes techniques et de feintes
pour prendre le dessus.

vlcsnap-129728-300x169 Manipulation lesbienne dans Ennemie Intime. Elles finissent par rouler l’une sur l’autre,
entremêlant leurs membres dans un corps à corps intime.  Mais, à ce petit jeu, la force de Karine
prédomine. Elle noue ses cuisses vigoureuses autour de la taille élancée de son
adversaire, lui maintient les bras, se met à la serrer de plus en plus fort
dans un étau implacable. Laetitia, le souffle coupé, s’agite de vaines ruades
puis, à bout de force, finit par abandonner le combat.

-        C’est bien, vous
avez remporté la victoire ! ironise-t-elle en haletant. Vous avez eu ce
que vous vouliez…

Karine est étendue sur elle à califourchon, entre ses jambes, lui tenant solidement
les bras qu’elle lui écarte davantage, la plaquant ainsi en croix. La tenant
totalement à sa merci.

-        Tu t’es très bien
battue, bravo ! Un adversaire de taille, enfin…

Elle a du mal à parler, reprenant son souffle. Toutes deux respirent
difficilement, oppressées par l’effort de leur combat, récupérant leurs esprits
et leur force. Ecartelée sur le dos, Laetitia laisse offerte sa poitrine
haletante, sa gorge palpitante. Et, toujours à califourchon sur elle, Karine la
bloque de son corps à la fois massif et harmonieux, ruisselante de
transpiration. La sueur fait luire sa peau blanche, des gouttes qui perlent sur
son visage et s’arrêtent à la commissure des lèvres charnues. Tout son corps
d’une beauté animale frémit, vibre, collée à son adversaire, lui communicant
son énergie et sa vitalité. Avec ses seins lourds et épais qui penchent en avant,
comme des fruits murs prêts à être cueillis, pesant sur le corps de Laetitia.
Celle-ci respire à fond le parfum enivrant, chaud et capiteux, qui suinte de ce
corps féminin, impudiquement serré contre elle. Malgré elle, cela la laisse
toute chose. Alors, lorsque Karine se penche nerveusement sur elle, posant sa
bouche sur la chair offerte, l’embrassant tendrement sur le cou, le menton, les
joues, avant de s’écarter légèrement pour observer son expression.

vlcsnap-128143-300x169 Récits lesbiens

  Laetitia reste sans réaction. Aucune
résistance. Les narines dilatées, bouche entrouverte, elle la fixe droit dans
les yeux, avec de la surprise et de l’incompréhension. Karine reprend alors les
initiatives, couvre le visage de baisers soudain fiévreux et audacieux.
Laetitia ne réagit toujours pas… Avec trouble, elle a juste conscience du
contact grisant de la forte poitrine qui pèse sur elle, se frotte contre sa poitrine, et de ce corps féminin qui vibre d’un désir brûlant.

 Maintenant, Karine s’excite à se frotter contre elle de souples mouvements du bassin,
mettant en contact chaque partie de leur corps dans un doux et sensuel contact.
Laetitia frémit, son cœur bat plus vite et son sang circule à un rythme plus
rapide dans ses veines. La bouche impatiente de Karine épouse la sienne et
Laetitia, gémissante, croit défaillir lorsque la langue agile et insistante
s’enroule autour de la sienne.

C’est comme une déferlante qui emporte tout sur
son passage, brisant toute volonté. Sans réfléchir, elle répond au baiser.
Fougueusement. Voracement. Les langues s’enroulent et se lovent dans un désir
ardent, les bouches se relancent et se butinent avec une fièvre croissante.

Totalité de l’histoire sur le nouveau site http://divineinnocente.onlc.fr/

Avec d’autres histoires, d’autres photos, gratuites ou à moins de 2 euros par simple appel tél. à allopass pour valider le code d’accés. Sans carte bleue ou informations personnelles…

La porte ouverte sur les révélations sexuelles de toutes ces femmes marièes et innocentes qui vont goûter aux délices de Lesbos… 

A vous de partager cet instant unique…

 

photos-2012_05-1024x528

2 Réponses à “Ennemie Intime.”

  1. Nico66 dit :

    Là, tu te surpasses, un duel intime qui m’a donné des sueurs froides, un vrai récit à fantsmes ! Bravo, c’est top !

  2. Lydie dit :

    Génial, je vais sur ton site pour lire la suite, j’en peux plus, gratuit ou à moins de 2 euro je fonce !

Laisser un commentaire